Anaïs Aupeix

Equipe : Grecom


Adresse :

anais.aupeix@gmail.com

Recherche

Thèse soutenue le 27 septembre 2013

Expositions de soi : journal intime et reconfiguration de l'intimité à l'heure d'Internet

Jury

Joëlle Le Marec, Professeure, Université Paris 7 - Diderot

André Vitalis, Professeur émérite, Université Michel de Montaigne - Bordeaux 3

Marlène Coulomb-Gully, Professeure, Université Toulouse 2 - Le Mirail, Directrice de recherches

Pierre Molinier, Professeur, Université Toulouse 2 - Le Mirail, Directeur de recherches

Résumé

Notre époque contemporaine a vu se démultiplier les phénomènes d'exposition de soi, qui ont littéralement envahi la sphère médiatique ; de la télé-réalité à la presse people, en passant par la littérature autofictionnelle ou les réseaux sociaux, l'intimité – réservée, dans l'imaginaire collectif, à la sphère privée – s'épanouit désormais sur la scène publique. Les réactions critiques sont nombreuses, naviguant entre soupçons d'exhibitionnisme, de narcissisme ou d'impudeur ; pis, certains constats alarmistes concluent à la « mort » de l'intimité – qui, en s'exposant, deviendrait simulacre.

C'est dans ce contexte que sont apparus, à l'orée des années 2000, les premiers journaux intimes en ligne – c'est-à-dire tenus publiquement sur le Web. Bouleversant nos représentations d'une écriture diaristique solitaire et auto-destinée, cet objet nous est apparu comme un support d'observation privilégié des variations du rapport de l'individu à l'intime. De façon à mettre en perspective leurs évolutions, nous avons confronté les modalités d’expression et d’exposition de soi du journal intime en ligne à celles de sa forme manuscrite. Nous avons entrepris de mener, dans une perspective généalogique, et en nous appuyant sur l'analyse de plusieurs journaux intimes manuscrits édités, une étude des formulations de l'intime et de ses formes de publicisation, de la naissance du journal intime – au tout début du XIXème siècle – jusqu'à notre époque contemporaine.

Dans un second temps, centrant notre regard sur le journal intime en ligne, nous avons procédé à la réalisation de portraits individuels de diaristes en ligne, reposant sur l'association d'une analyse de discours recueillis en situation d'entretien à l'observation des journaux intimes concernés. Par une approche compréhensive des expériences singulières, nous ambitionnons à mettre au jour l'articulation entre dynamiques personnelles et collectives, dont l'analyse prend toute son ampleur dans une synthèse finale transversale. Celle-ci s'attache à mettre au jour le sens que les diaristes confèrent à leur pratique, et à offrir des clés de compréhension de ce phénomène qui met à l'épreuve la perception consensuelle de l'intimité comme secret de l'individu : c'est précisément cette conception qui sera remise en question tout au long de notre étude, et qui nous permettra d'éclairer les fluctuations des frontières privé/public, et la nature fondamentalement paradoxale de l'intimité.

Mots-clés

journal intime, intimité, Web, analyse de discours, entretiens compréhensifs.

 

Publications

Aupeix A., 2011. Reconfiguration de la notion d'intimité : l'exemple du journal intime en ligne. Raison publique, n°14, p.353-366.

Aupeix A., 2009. Le journal intime en ligne, entre espace à soi et lieu d'échange. Empan, n°76, p.51-56.