Mathilde Bonazzi

Associée

Equipe : CPST


Adresse :

mathilde.bonazzi1@gmail.com

Recherche

Mes travaux, publiés à partir de 2010, rendent compte d’une curiosité pour l’extrême contemporain, explorent des pistes nouvelles et tentent d’en faire partager les résultats à un public aussi large que possible, sans les dénaturer.

Le foisonnant champ du littéraire – la production, la diffusion et la réception médiatique du livre, le marketing et les mythes littéraires, la scène discursive occupée par les écrivains, la construction de la valeur des œuvres dans l'espace social et médiatique – est au cœur de mes recherches.

Publications

Livres

Mythologies d'un style : les Éditions de Minuit, La Baconnière, Genève, « Nouvelle collection langage », 2019.

La Langue de Maylis de Kerangal, « étirer l’espace, allonger le temps », Mathilde Bonazzi, Cécile Narjoux et Isabelle Serça (dir.), Presses Universitaires de Bourgogne, coll. « Langages », 2017.

Les Épreuves de langue française au Capes de Lettres Modernes, avec Frédérique Saez, Christel Le Bellec et Eléonore Andrieu, Paris, Dunod, « Je prépare », 2014.

Contributions récentes

- "La communication à 360° des Éditions Verticales", dans Les Éditions Verticales, écrire et éditer debout, 1997-2017, Aurélie Adler, Stéphane Bikialo, Karine Germoni, Cécile Narjoux, Paris, Garnier, à paraître.

- « Les bottes de ces lieux : les nouveaux territoires du western  dans le roman contemporain – Maylis de Kerangal, Céline Minard et Christine Montalbetti », dans État des lieux dans les récits français et francophones des années 1980 à nos jours, sous la direction de Jean-Yves Laurichesse et Sylvie Vignes, Paris, Garnier, 2019.

– « Laurent Mauvignier et la critique », dans Laurent Mauvignier, sous la direction de Jacques Dürrenmatt et Karine Germoni, Paris, Classiques Garnier, 2019.

– « Jean Rouaud au risque de la critique journalistique : du style au style en mouvement », dans C. Narjoux et G. Salvan (dir.), La Langue de Jean Rouaud : « c’est mon art, ces miroitements de la langue », Dijon, EUD, 2015.

– « Le style-Minuit exigeant : vers la genèse d’un stéréotype », dans M. Bertrand, K. Germoni, A. Jauer (dir.), Existe-t-il un style Minuit ?, Aix-en-Provence, PUP, 2014, p. 25-35.

– « “Une espèce de transe stylistique” : Éric Chevillard s’entretient avec Mathilde Bonazzi », dans C. Narjoux et S. Bertocchi-Jollin (dir.), La Langue d’Éric Chevillard : « le grand déménagement de la langue », Dijon, EUD, 2014, p. 193-201.

– Contribution au Lexique amoureux de Toulouse, sous la direction de Dominique Porté, édition Cairn, Pau, 2016. Notice « Carmes » jointe.


Dans le cadre de mes enseignements en BTS “Communication” (lycée Rive Gauche, Toulouse), je mets en œuvre une approche pluridisciplinaire, ouverte et critique de la communication.

Dans ce cadre, j'ai conçu et organisé différents "Rendez-vous de la communication" – une journée d’études destinée à apprendre aux étudiants à organiser un événement culturel, à éveiller une curiosité et un sens critique nécessaires à tous les communicants.

"Radio et webradio : enjeux et pratiques contemporaines", avec la participation de Julien Baroghel (documentariste), Judith Mayer (France Culture, Université Paris XIII), Sébastien Poulain (Université Bordeaux Montaigne) - 12 février 2018.

« Bande dessinée et intermédialité – littérature, média et communication », avec la participation de J. Dürrenmatt (Paris IV- Sorbonne), N. Thiriez (cofondatrice et directrice artistique de l’hebdomadaire Le 1) et B. Marchal (graphiste, collaborateur de l’Agence 9/Une bulle en plus) – 10 mars 2017.

« Art et communication », avec la participation de B. Aubry (Toulouse II – Jean Jaurès) et Renaud Rey (agence Arterrien, Toulouse) – 15 mars 2016.

« Enjeux et usages des stéréotypes dans la publicité et les médias », avec la participation de N. Blanc (Montpellier, Paul Valéry), M. Coulomb-Gully (Toulouse II – Jean Jaurès), P. Marchand (Toulouse III-Paul Sabatier) et Patrice Amoyel (graphiste et publiciste, spécialiste du logotype) – 27 février 2015.