Elena Lapina

Doctorante contractuelle

Equipe : MOCEN
Grecom


Adresse :

elenalapina.tlse@gmail.com
elena.lapina@univ-tlse3.fr

https://twitter.com/elenalapinatlse
https://www.linkedin.com/in/elenalapina-tlse/
https://www.facebook.com/elenalapina.tlse

Recherche

Je suis doctorante-chercheuse au sein du laboratoire LERASS (Université Toulouse III – Paul Sabatier) et enseignante-vacataire à l’Université Toulouse – Jean Jaurès (Sociologie de culture, Expression écrite, Médiations et culture scientifique) où je dirige également des mémoires de recherche. Issue d’un double cursus (Pianiste-concertiste à l’Académie de musique à Petrozavodsk en Russie, diplômée en 2014, et M2 en Communication audiovisuelle et médias à l’Université Toulouse – Jean Jaurès en 2020), je m'intéresse aux dispositifs numériques scéniques – tels qu’écrans, téléphones mobiles, consoles, robots – dans les concerts de musique classique, en prêtant particulièrement attention aux problématiques des transformations symboliques et identitaires liées à cette hybridation.

Sujet de thèse : Dispositif numérique et processus de création : étude de l’évolution du concept du concert de musique classique à l’ère numérique.

L’objectif de cette thèse était d’étudier les hybridations du dispositif d’écoute « concert de musique classique » (Lombardo, Wolff, 2020) avec des différents objets numériques, ce qui créait un dispositif scénique numérique ; ensuite, d’analyser, de comparer, et de caractériser de tels dispositifs pour trouver en quoi peuvent-ils participer à l’évolution du concept du concert de musique classique.

Dans cette thèse, j’utilise trois approches majeures : théorie de la médiation (Hennion, 2007 ; Chaumier, 2008), théories du dispositif (Foucault, [1975] 1998 ; Agamben, [2006] 2021 ; Beuscart, Peerbaye, 2006) ; théories du patrimoine (Davallon, 2006 ; Heinich, 2009).

Nous avons fait le choix d’analyser ces hybridations en définissant la musique classique comme un objet patrimonial, venant en même temps du passé, « participant à la construction d’un type singulier de la situation sociale » d’aujourd’hui et étant « un laboratoire pour le futur » (Davallon, 2006 ; Greffe, 2014). Elle est étudiée dans le cadre du concept de « filiation inversée » (Davallon, 2000, 2002, 2005), où la transmission du patrimoine passe par l'objectivation du regard des professionnels (Heinich, 2009) inscrite dans des dispositifs scéniques numériques variés.

Notre hypothèse principale est liée à la supposition que les dispositifs numériques participent à l’actualisation du patrimoine de musique classique via le renouvellement des usages. Les trois enjeux principaux liés à cette hypothèse sont, d’abord, la définition des concepts-clés de thèse (musique classique, dispositif numérique, médiation, patrimoine), ensuite, l’investigation des processus communicationnelles auxquels l’utilisation des dispositifs donne lieu et la compréhension de leurs logiques opératives, et, finalement, l’analyse du rôle de ces processus dans l’actualisation du patrimoine.

Je m'intéresse également à des notions telles que l'émotion musicale, les prises/affordances, ou encore l'agentivité en lien avec les dispositifs numériques.

Cursus universitaire

2020-2023 Doctorat – Sciences de l’Information et de la communication, LERASS, Université Toulouse III – Paul Sabatier
Titre de thèse provisoire : « Dispositif numérique et processus de création : étude de l’évolution du concept du concert de musique classique à l’ère numérique »
Direction : Franck Bousquet (Université Toulouse III – Paul Sabatier), Muriel Lefebvre (Université Toulouse – Jean Jaurès)
2017-2020 Master 2 Recherche Communication audiovisuelle et médias – Université Toulouse - Jean Jaurès, département Art&Com
Titre de mémoire : « Les technologies numériques et la musique classique : de la médiation culturelle à l'esthétique du concert »
2016-2017 Master 1 Recherche Communication audiovisuelle et médias – Université Toulouse - Jean Jaurès, département Art&Com
Titre de mémoire : « Le rôle de l’affiche dans la communication sur la musique classique »
2015-2016 DU Etudes françaises C1 – Université Toulouse - Jean Jaurès, DEFLE
2009-2014 M2 Diplôme de spécialiste, Pianiste-concertiste (mention excellente) – Académie de la Musique du nom de A.K. Glazunov (Petrozavodsk, Russie)

Bourses et prix

2016-2017 Bourse du Gouvernement français (bourse de couverture sociale)

Publications

LAPINA Elena (2022, à paraître). La réappropriation du patrimoine de la musique classique à travers différents dispositifs numériques sur scène : la médiation complexe. Actes des Doctorales de la SFSIC.


Productions dans les colloques/journées d'études

LAPINA Elena (2022). Dispositif numérique dans la médiation de musique classique : l’enjeu de l’agentivité. Rencontres internationales sur les médiations de la musique (EPMM - Etude partenariale sur la médiation de la musique). Montréal, Canada, 14 octobre 2022 (en ilgne). [Diaporama] [Programme]

LAPINA Elena (2022). La réappropriation du patrimoine de la musique classique à travers différents dispositifs numériques sur scène : la médiation complexe. Doctorales de la SFSIC (CIMEOS). [Diaporama] [Programme]

LAPINA Elena (2022). Le rôle de l'émotion dans la médiation innovante de musique classique : le cas de Quatuor Debussy. Culture et émotions (DEPS Ministère de la Culture, ENS de Lyon, Centre Pompidou). Lyon, France, 13 mai 2022. [Diaporama] [Programme]

Productions dans les séminaires de recherche

LAPINA Elena (2022). Dispositif numérique et musique classique live, à travers l'étude du texte "La participation des habitants à la vie artistique et culturelle" (Marie-Christine Bordeaux et Françoise Liot, 2012). Mentorat de Marie-Christine Bordeaux dans le cadre du réseau étudiant OMEC. Montréal, Canada, 11 octobre 2022 (en ligne).

LAPINA Elena (2022). Génèse du terme dispositif (Michel Foucault, Giorgio Agamben) et différents approches au dispositif. Séminaire des doctorants du CERIC. En ligne, 8 mars 2022.

LAPINA Elena (2021). Dispositif numérique et processus de création : étude de l’évolution du concept du concert de musique classique à l’ère numérique. Journées doctorales du MOCEN (LERASS). Toulouse, France, 9 avril 2021. [Programme]

LAPINA Elena (2021). Christopher Small, Musiquer. Le sens de l’expérience musicale. Séminaire d'équipe Grecom. Toulouse, France, 19 mars 2021 (en ligne).

Enseignements

2022-2023 Enseignante vacataire – Université Toulouse - Jean Jaurès, département Art&Com Master 2, « Médiations culturelles : Dispositif dans la culture »

2021-2022 Enseignante vacataire – Université Toulouse - Jean Jaurès, département Art&Com Master 2, « Médiations et culture scientifique : Dispositif dans la culture »

2021 Enseignante vacataire – Université Toulouse - Jean Jaurès, DDAME Licence 2, « Sociologie de la culture »

2021 Enseignante vacataire – Université Toulouse - Jean Jaurès, DDAME Licence 1, « Expression écrite »

2021-2022 Encadrement des mémoires de recherche (Master 1, Master 2, Université Toulouse – Jean Jaurès, département Art&Com)


Activités collectives

2021-2022 (à venir) Organisation du colloque jeunes chercheur.es « Les mutations engendrées par le numérique dans l’industrie musicale » (8-9 décembre 2022, Toulouse, France). Ecriture de l’appel à communications, recherche de partenariats, organisation du colloque.  [AAC]

2021-2022 Participation au comité scientifique et au comité d’organisation des Doctoriales du Lerass « Communication & Engagement » (30 juin 2022, Montpellier, France). Ecriture de l’appel à communications, évaluation des propositions, animation de session « Médiation des savoirs et du patrimoine ».

2020-2022 Trésorière de l’association des doctorants ADT-SIC.

2022 Participation au séminaire des doctorants d’équipe CERIC du laboratoire LERASS sur la notion du dispositif (en ligne).