Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Séminaire Axe Information, Sciences, Savoirs, Pratiques

février 5 à 14:30 | 17:00

Intervenant : Stéphane Goria, MCF en SIC à l’Université de Lorraine, Laboratoire CREM – Thème : BS : Evolution Sci Info / données

Thème :  « L’étude de la place et des potentiels des dérivés du Jeu comme nouvelle approche de recherche portant sur la gestion des connaissances ».

Stéphane Goria est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lorraine et chercheur au centre de recherche sur les médiations (CREM) dont il est membre du conseil d’unité. Ses travaux de recherche se situent à l’intersection de quatre objets complémentaires ; à l’intelligence économique, à l’innovation et au Knowledge Management depuis sa thèse (soutenue en 2006) et au potentiel informationnel des jeux depuis 2008.

Résumé de son intervention

Si depuis une dizaine d’années, au niveau national, les travaux portant sur la gestion des connaissances sont moins tendance qu’ils ne l’étaient durant les vingt années précédentes, le Jeu employé ou détourné à des fins sérieuses est devenu en deux décennies un objet de recherche à la mode. Pourtant, si l’on s’intéresse aux publications au niveau international (en interrogeant par exemple le portail Web of science), on s’aperçoit que les écrits sur le « knowledge management » d’une part, et ceux portant notamment sur les « serious games » ou la « gamification » d’autre part, forment deux groupes thématiques dont les publications ont progressé de façon exponentielle ses dix dernières années. D’ailleurs, à l’intersection de ses deux thématiques, un courant de pensée semble émerger visant à considérer l’apport de ces formes de jeux à la gestion des connaissances (voir par exemple : Antonova & Ekambaram, 2011 ; Bayart et al, 2014 ; Ďuriník, 2014 ; Paul, 2016 ; Sampaio et al, 2019). Désormais nous nous rattachons à ce courant.

Selon ce point de vue, nous envisageons les différentes conceptions empruntant au Jeu sous le prisme de la gestion des connaissances. En effet, si nous considérons le knowledge management à partir de ses principaux volets (acquisition, partage, capitalisation, cartographie et création de connaissances), nous pouvons identifier de plus en plus d’applications professionnelles (et pas seulement) s’y rapportant. Nous y trouvons des formes de jeux employées à des fins sérieuses relevant de détournements et d’adaptations plus ou moins élaborés (serious play, serious gaming, serious modding, disengamement), d’une conception complète (serious games, wargames, games with a purpose) ou partielle (gamification, playfication) de structures dédiées (Alvarez & Djaouti, 2012 ; Deterding et al, 2014 ; Lafourcade et al, 2015 ; Goria, 2016).

Cette approche a l’avantage de permettre de porter un regard différent sur le Jeu en contexte professionnel et surtout, pour la recherche francophone, de considérer cette thématique au-delà des applications éducatives qui semblent dominer très largement les publications en français portant actuellement sur ce sujet. De plus, nous espérons que ce type d’approche permettra d’inciter de nouveaux collègues à s’intéresser à la gestion des connaissances.

Dans le cadre de cette présentation, je ferai référence à quelques données quantitatives correspondant à mon argumentaire, mais surtout je présenterai différentes facettes d’emplois, plus ou moins, inspirés du Jeu en les explicitant et en les liant aux différents volets de la gestion des connaissances. Je me fondrai, le cas échéant, sur des travaux de recherches auxquels j’ai pu participer. La seule nuance que j’apporterai dans cette approche sera d’évoquer plus largement la visualisation d’information comme cadre plus général du volet de cartographie des connaissances.

Détails

Date :
février 5
Heure :
14:30 | 17:00
Catégorie d’Évènement:

Organisateurs

Hans Dillaerts
Nicole Boubée

Lieu

Visio Zoom