Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Soutenance de thèse DUCOS Alexia (PsyCom)

mars 6 à 14:00 | 18:00

Titre : Les nouvelles formes de l’expression citoyenne. Étude des discours en ligne : enjeux de visibilité et de reconnaissance des idées et des publics d’une polémique.

Jury :
Valérie Bonnet (co-directrice de thèse), HDR MCF, Université Toulouse 3, Paul Sabatier, LERASS ;
Pascal Marchand (co-directeur de thèse), PR, Université Toulouse 3 Paul Sabatier, LERASS ;
Patrick Charaudeau, Professeur Émérite, Université Paris 13, LCP CNRS ;
Béatrice Fracchiolla, PR, UFR SHS Metz, Université de Lorraine, CREM ;
Arnaud Mercier, PR, Université Paris 2 Panthéon Assas, CARISM ;

Résumé :

Le travail de recherche de cette thèse porte sur les nouvelles formes de l’expression citoyenne, il tend à interroger l’articulation des deux versants politique et numérique, dans les processus conflictuels de qualification/disqualification des discours politiques en ligne.
Pour ce faire et face aux critiques courantes émises contre la démocratie moderne, nous tentons de questionner les carences et les problèmes naturels et structurels qu’elle pose en matière de représentation des citoyens, et in fine à travers une cartographie du problème de l’invisibilité sociale. Alors qu’Internet est couramment pensé comme un nouvel espace public capable d’insuffler un renouveau démocratique, nous l’appréhendons en tant que dispositif de luttes pour la visibilité et la reconnaissance des acteurs sociaux, de leurs idées, mais aussi des idéologies que celles-ci sous-tendent. Les commentaires publiés sur la page Facebook de 2013 « Soutien au bijoutier de Nice » constituent à cet égard notre matériau d’études, que nous analysons à l’aide d’une méthodologie mixte alliant lexicométrie et analyse des discours. À partir d’une démarche à la fois heuristique et compréhensive de la construction discursive de cette polémique, nous appréhendons différentes stratégies argumentatives des discours : exposition et valorisation de soi (identité individuelle et/ou collective) et discréditation de l’altérité, construction de rôles sociaux dans l’interaction, recours aux émotions dans ce que l’on nomme des « discours moraux », etc. Si nous finissons par représenter les tensions de la polémique à travers l’affrontement de plusieurs cadres perceptifs et d’une lutte idéologique entre deux mondes et deux peuples sociaux, nous proposons une théorie de ce public en ligne que nous nommons meso-public ou meso-groupe (et qui ressemblait déjà à bien des égards au groupe des Gilets Jaunes apparu cinq ans plus tard) : un collectif moyen, pro-réactif et corporatiste difficilement caractérisable, désigné comme « apolitique », qui surgit et s’organise publiquement à partir d’une réaction politique et grâce à un réseau social au potentiel d’agglomération, ici, Facebook (un meso-outil ?)

Détails

Date :
mars 6
Heure :
14:00 | 18:00
Catégorie d’Évènement:

Organisateurs

MARCHAND Pascal
BONNET Valérie

Lieu

IUT A – Paul Sabatier (115 route de Narbonne), Salle du Conseil Pierre Combes